Le début de quelque chose...

24 septembre 2009

jetaimeUn jeune amoureux cueillit au jardin une reine marguerite. Il commença - c'était un amoureux bien peu original - à arracher un à un les pétales.

- Elle m'aime un peu, beaucoup...

- Mais arrêtes, ça fait mal!!! hurla la marguerite.

- ... à la folie, passionnément, pas dutout. Elle m'aime un peu... continua le jeune homme.

                               - Boureau, assassin, montre sanguinaire, jardinier catastrophique!!! gémissait la marguerite atrocement torturée.

On en dirait autant à sa place, je suppose. Mais l'insensible amoureux récitait imperturbablement :

                               - Beaucoup, à la folie, passionément... jusqu'au dernier pétale.

                               - ............ pas du tout!!!!

                               - Bien fait!!!! dit la fleur.

Et elle mourut dans un très long soupir.

Un Amoureux trop curieux - Histoires pressés/ Bernard Friot)

Histoire enfantine.....mais.... une fois effeuiller

Posté par G a z e l l e à 21:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 septembre 2009

Un grand Amour

"Mais comment reconnait - on un grand Amour???, Le jour, où l'on s'apperçoit que le seul être au monde qui peut vous consoler c'est celui qui vous a fait mal..."

Posté par G a z e l l e à 23:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 septembre 2009

L'odeur des fleurs

On se souvient toujours de l'odeur des fleurs quand on est amoureux.

"Chaque fois que tu vis, que tu écris ou que tu dis avec légéreté quelque chose de grave, tu gagnes en grandeur."

"Je risquait le tout pour le tout. S'il y a des sottises qu'on se reproche après coup, il y en a qu'on regrette plus encore de n'avoir pas commises."

Est-ce que je les vivrai un jour.

"J'aime que tu m'aimes et je t'aime de m'aimer."

"Il ne reste plus qu'à vivre, pour de vrai, bille en tête."

MEKTOUB

Bille en tête - Alexandre JARDIN

Posté par G a z e l l e à 21:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Un soupir...

Elle aimerait le suivre dans l'éternité, elle a mal au fond de son coeur.

"Mais elle était bien décidée à construire son bonheur."

"Tu étais absence et présence. A chaque heure je me demandais comment il était possible non pas que je vive mais simplement que mon coeur continuât de battre après que le tien se fût arrêté."

Elle sait qu'il va mourir.

"Je t'ai trop aimlé pour accepter que ton corps disparaisse et proclame que ton âme suffit et qu'elle vit."

" Pour moi, rien au monde n'est plus beau qu'un couple et quand sa liberté et son intégrité je me demande su nous parlons de même sentiment."

"Je veux me sauver, non me délivrer de toi."

Je veux me sauver, non me délivrer de toi.

Posté par G a z e l l e à 21:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

La désignation

Amour passionné, histoire passionnante.

"Le garçon et moi, moi et le garçon, nous sommes comme un caillou qui avait été cassé en deux et dispercé parmi tous les cailloux cassés du monde. L'ordinateur a retrouvé les deux moitiès et les rassemble (...) Quand vient le moment où les sexes fleurissent, ils les unissent, et le caillou rassemblé se ressoude et ne fait plus qu'un."

"Tout le monde n'est pas capable d'être heureux. Il y a des couples qui simplement, ne sont pas malheureux. Il y a ceux qui sont heureux et ceux qui sont très heureux. Et il y en a quelques uns dont la Désignation a été une réussite absolue, et dont l'union semble avoir commencé au commencement de la vie du monde. Pour ceux là, le mot bonheur ne suffit pas. Ils sont...- malheureux, hureuse, très, heureuse - je n'étais pas... Nous étions."

"Je suis à Païkan"

"Te montrer à l'univers, le temps d'un éclair, puis m'enfermer avec toi, seule, et te regarder pendant l'éternité."

Est-ce que ma moitiè de caillou c'est toi?

La nuit de temps - BARJAVEL

Posté par G a z e l l e à 19:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le nénuphar

Merci de me permettre de rêver.

"Je voudrais être amoureux, dit Colin. Tu voudrais être amoureux. Il voudrait idem (être amoureux). Nous, vous, voudrions, voudriez être. Ils voudraient également tomber Amoureux...

"Si je n'étais pas mariée avec Colin, je voudais que tu sois sa femme."

Je veux être Amoureuse.

L'écume des jours - Boris VIAN

Posté par G a z e l l e à 19:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

....

Je te déteste

Posté par G a z e l l e à 19:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Premier jour

Excuses moi pour l'autre jour, je ne sais pas ce qui m'a pris. j'ai besoin de toi.

Retrouves moi comme au premier jour.

TOI

Posté par G a z e l l e à 19:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Tu fais parti de moi

Merci à toi, merci d'être là pour moi, je t'aime moi aussi, tu m'apporte tellement, tu me comprend si bien, avec toi tout est facile, pas besoin de prouver quoi que ce soit.

Merci

Posté par G a z e l l e à 19:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Viens

Je sais.... Je sais que tu l'aimes....Je ne sais pas quoi te dire.

Viens que je te serre dans mes bras. Moi, je t'aime, je suis là, les maies c'est fait pour ça. Allez regardes moi, fais moi un sourire, tu verras ça va allez mizux. Regardes autour de toi, il y a du monde autour de toi et qui tiens à toi. N'oublies pas que je t'aime et que je serais toujours là lorsque tu auras besoin de moi.

Amour inconditionnel, seras-tu le partager ?

Posté par G a z e l l e à 19:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]